INSOLITE : Visite du port et de la criée de La Turballe

D'où vient le poisson qui se retrouve dans votre assiette ? Vous le saurez lors d'une visite guidée de la criée de La Turballe, premier port de pêche de Loire-Atlantique, à 20 km du camping le Moulin de l'Éclis !

Visite du port et de la criée de La Turballe

Il va falloir se lever tôt, très tôt...

Il est 5h45 sur le port de La Turballe, le jour n'est pas encore levé et vous sentez déjà l'odeur du poisson frais vous chatouiller les narines. Un guide de la Maison de la pêche vous attend pour vous faire découvrir les coulisses du port et de la criée de La Turballe. Les derniers pêcheurs ont déjà débarqué leurs poissons qu'ils ont méticuleusement pesés, étiquetés et rangés dans les bacs bleus. La criée a déjà commencé, vous arrivez donc au bon moment pour découvrir l'envers du décor.

Suivez le poisson depuis sa débarque jusqu'à son expédition

Avec le temps, la vente à la criée a bien changé. Jusqu'en 1995, le "crieur" hurlait les prix à la vitesse d'une mitraillette. Aujourd'hui, les ventes sont entièrement informatisées et se déroulent en silence. Si ce n'est le brouhaha continu des machines, des chariots élévateurs et des caisses de poissons que l'on empile.
Le poisson défile sur un tapis roulant sous les yeux des acheteurs, mareyeurs, grossistes et poissonniers boursicoteurs. Tous sont à l'affût, les yeux rivés sur les écrans de vente, la main greffée sur le boîtier électronique qui fera grimper les enchères. Il s'agit de ne pas louper le coche. Un lot part en quelques secondes seulement. Dès 6h du matin, tout sera déjà vendu !
Une fois les transactions terminées, le poisson est chargé dans les camions frigorifiques, sans perdre une seule minute. Direction les halles de Rungis, la cuisine d'un restaurant ou les étals des grandes surfaces. Après quoi, la criée se vide et retrouve peu à peu un calme apparent. Pour vous, c'est l'heure d'aller prendre un petit café et de reprendre des forces avec quelques viennoiseries bien méritées.

Une réelle découverte pour tout savoir sur la pêche

Au cours de la visite, vous saurez tout ou presque sur les chalutiers et les ligneurs fileyeurs de La Turballe, les différentes techniques de capture (chalut, filet maillant, palangre ou casier) pour pêcher les sardines, anchois, maquereaux et autres thons blancs (les poissons "bleus"), mais aussi le bar et le congre.
Vous découvrirez le Centre Marée et les différentes installations du port : la chambre froide qui sert le stockage du poisson, la salle de tri et de pesée et bien sûr la halle de vente qui s'étend à La Turballe sur plus de 1000 m2.
Votre guide vous racontera l'histoire du port de pêche, de la construction la première criée en 1895 alors que La Turballe n'était alors qu'un modeste hameau jusqu'à nos jours. Il vous expliquera comment La Turballe est passé du statut de petit port sardinier au milieu du XVIIe siècle à celui de premier port de Loire-Atlantique, fort d'une flottille d'une soixantaine de navires.
Si l'expérience vous tente, il nous faut vous donner quelques conseils avant de partir. Pensez à prendre une petite laine, car de bon matin, même en été, les températures sont plutôt fraîches à l'intérieur des bâtiments. De la même manière, troquez les tongs contre une bonne paire de chaussures qui offrent plus d'adhérence sur un sol glissant (des bottes, c'est parfait).

INFOS PRATIQUES

  • Rendez-vous au Musée La Maison de la Pêche (au-dessus du centre de marée)
  • Quand ? De juillet à septembre, le mercredi, jeudi et vendredi
  • À quelle heure ? De 5h45 à 7h (durée de la visite : 1h à 1h30)
  • Combien ? 6.00€ / Adulte, 4.00€ / Enfant (6 à 12 ans)
  • Renseignements : 02 40 11 71 31
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Publié le : 23/04/2019 < Retour au Blog