La Baule Bucht

Le littoral de la Presqu'île commence tout d'abord par la Baie de La Baule : située entre les ports de Pornichet et du Pouliguen, c'est un ruban de sable fin exposé plein sud, d'une longueur de 9 km.

La Côte Sauvage :

La Côte Sauvage, qui s'étend de la pointe de Penchâteau au Pouliguen à la pointe du Croisic, puis de La Turballe à Pénestin. Là le littoral prend la forme d'une côte rocheuse où se succèdent criques, pointes, falaises, grottes.

La «Côte d'Amour» :

Elle désigne la côte qui s'étend de Saint-Nazaire à Piriac-sur-Mer.
En 1911, un jeu-concours fut organisé par un hebdomadaire pour donner un nom à ce secteur côtier qui venait de connaître un grand essor touristique. Côte d'Amour remporta les suffrages des lecteurs.
La Côte d'Amour englobe l'ensemble de la presqu'île guérandaise. Les localités et stations balnéaires sont Saint-Nazaire, Pornichet, La Baule-Escoublac, Le Pouliguen, Le Croisic, Batz-sur-Mer, Guérande, La Turballe, Piriac-sur-Mer et Mesquer.

Le Croisic :

Situé sur le littoral de la Loire-Atlantique, à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de l'estuaire de la Loire. Le Croisic, Batz-sur-Mer et Le Pouliguen se tiennent sur d'anciens îlots rocheux reliés au continent par un dépôt de sable qui a formé la dune de La Baule. Juste en face du port, à quelques dizaines de mètres à la nage, Pen-Bron a également été relié au continent par les dépôts de sable qui ont formé la dune. Ces deux ceintures de sable ont ainsi isolé une zone marine qui est donc devenue plus calme et qui s'est ainsi transformée en vasière, aménagée depuis plus de mille ans en marais salants. Côtes rocheuses, dunes, vasières et marais constituent donc les paysages très variés que l'on rencontre au Croisic.